LA ROCHELLE

Publié le par Rénover Maintenant 21

DSC04403RECFrangy 20 novembre 2010, Mont Beuvray 13 juin 2011, Paris Théâtre Dejazet 27 juin 2011, Frangy 21 août 2011, La Rochelle 27 août 2011 : que de chemin parcouru pour Arnaud MONTEBOURG, au sens propre comme au sens figuré.

Nous savons depuis longtemps qu’il a l’étoffe, la carrure, le charisme d’un homme d’état, chacune de ses étapes depuis sa déclaration de candidature a été ponctuée par un discours essentiel, mais samedi après midi à La Rochelle, dans l’immense hall de l’Espace Encan, où j’étais, au cours d’une intervention magistrale, il a fait vibrer la salle par la dimension politique et par la sincérité de son propos (écouter ici).

Pas de compromission sur ses idées et ses convictions qui sont constantes depuis 15 ans qu’il a mis sa pugnacité au service de ses concitoyens.

Le seul candidat qui puisse se réclamer, à titre personnel, des idées portées par le NPS, c'est Arnaud MONTEBOURG

Devant un auditoire attentif, il a donné sa vision de la France de  demain en Europe et dans le Monde et de l’avenir des français, il a tenu un discours présidentiel et dans cette salle qui ne lui était pas entièrement acquise au départ on a vu peu à peu les plus tièdes s’enflammer.

Puis dans les salons d’un hôtel rochelais où Arnaud MONTEBOURG avait donné rendez-vous  à ceux qui souhaitaient s’adresser à lui en présence de la presse, Bertrand MONTHUBERT a donné un excellent conseil à tous ceux qui hésitent encore : « OSEZ ! », osez la démondialisation, osez rejoindre Arnaud MONTEBOURG !

Pendant cette université d’été 2011, beaucoup ont rejoint les volontaires après avoir entendu le discours d’Arnaud, de nouveaux soutiens se sont fait connaître comme Michel LESAGE, Président de Saint-Brieuc Agglomération.

Aujourd’hui, l’ensemble de la sphère médiatico-politique voudrait réduire ces primaires à un match AUBRY-HOLLANDE, les vidant ainsi de leur substance et donc de leur portée au plus grand plaisir de SARKOZY et de l’UMP en utilisant en particulier les sondages.

Il faut bien être conscient que ces fameux sondages ne portent pas sur des intentions de vote mais une « préférence de l’opinion » selon Jean-Daniel Lévy, patron du département « opinion » de l’institut Harris Interactive, dans Marianne2 et qu’aujourd’hui, 50% des sondés ne sont pas sûrs de voter aux primaires! De plus, chacun sait que pour qu’un modèle mathématique soit fiable il faut le caler sur une situation connue, or le corps électoral pour les primaires est totalement inconnu dans son volume et dans sa composition, autant dire que les sondages, tels qu’ils nous sont présentés par les médias ne veulent strictement rien dire quant au résultat des primaires.

Par ailleurs, réduire les primaires à un duel serait contreproductif  pour le P.S. dans son ensemble en éloignant du vote ceux qui ne se retrouveraient pas dans les propositions des deux protagonistes diminuant ainsi de façon massive la participation et enlevant le souffle espéré pour son (sa) candidat(e) finalement désigné(e).

Alors souvenons-nous du référendum sur le Traité Constitutionnel Européen, pour la direction du P.S. c’était « évidemment oui » comme l’avait déclaré Elisabeth GUIGOU devant les médias.

Les militants avaient suivi cette direction et voté en faveur de l’adoption du TCE.

Arnaud MONTEBOURG, visionnaire, avait refusé cette ligne mais par loyauté n’avait pas fait campagne pour le non.

Nous sommes aujourd’hui exactement dans la même situation, rien n’est joué bien au contraire, alors OSEZ , REJOIGNEZ les VOLONTAIRES dans toute la France et en Côte-d’Or, il nous reste six semaines pour convaincre pour que LA NOUVELLE FRANCE avec Arnaud MONTEBOURG devienne une réalité en 2012!

Gérard

Publié dans PRIMAIRES POPULAIRES

Commenter cet article