LA DEMONDIALISATION, UNE "DEBILITE"?

Publié le par Rénover Maintenant 21

17 décembre 2010 – Mohamed Bouazizi, un jeune marchand ambulant, s’immole par le feu à Sidi Bouziz pour protester contre la confiscation de sa marchandise. Deux semaines plus tard, son décès est à l'origine des émeutes qui concourent au déclenchement de la révolution tunisienne évinçant le président Ben Ali du pouvoir.

9 juin 2011 – « Une jeune migrante enceinte, vendeuse ambulante à la sauvette, a été molestée par la police à ZengCheng (près de Canton) où sont  fabriqués le tiers des jeans du monde. Depuis, les travailleurs migrants tiennent la rue et la police chinoise n'est pas encore venue à bout de leur révolte ». 

Entre-temps, le 15 mai 2011,  les indignés espagnols s’étaient installés place de la Puerta del Sol à Madrid pour protester contre ce système qui ne laisse aucune chance à ceux qui veulent travailler. 

En Grèce, en France, des jeunes et des moins jeunes ont tenté de dire leur colère aussi. 

Il faudrait être aveugle pour ne pas voir là l’illustration parfaite des méfaits de la mondialisation qui comme le dit Arnaud MONTEBOURG crée « des chômeurs au nord et des esclaves au sud » 

Le 13 juin 2011, les italiens, à la suite de référendum d’initiative populaire , ont dit non à la privatisation de l’eau ("Pourquoi ne pas privatiser l'air aussi", ironise le père Alessandro) et non au nucléaire. 

Ce même lundi 13 juin 2011 nous étions nombreux, avec Arnaud MONTEBOURG sur les pentes du Mont Beuvray pour le soutenir dans son combat juste contre cette mondialisation destructrice, car c’est là le vrai combat de la modernité du XXIème siècle.

Seuls les patrons du CAC 40 et leurs affidés peuvent avoir peur de la démondialisation.

Au-delà de la dénonciation, Arnaud MONTEBOURG propose des solutions dans son livre paru chez  Flammarion  « Votez pour la démondialisation ! » en particulier par un protectionnisme moderne vert et européen ; il  répond par avance à ceux qui y voit une proximité malsaine avec l’extrême droite : « Ce nouveau protectionnisme, créatif, moderne, … n’est pas un protectionnisme de la peur ….mais …un protectionnisme altruiste et solidaire…de développement et d’émancipation, garantissant aux peuples le droit de choisir. Ce n’est pas le protectionnisme haineux et revanchard de l’extrême droite, qui stigmatise l’étranger… ce n’est pas le protectionnisme de Madame Le Pen qui mène le pays à la ruine en l’isolant… » 

Publié dans DEMONDIALISATION

Commenter cet article

perles 28/06/2011 17:49



c'est un article tres interessant etje suis touta fait d'accord avec le contenue.


La seule faute dans cetarticle c'est que bouazizi etde sidi bouzid non pas sidi bouziz