La démondialisation et la monnaie en débat à DIJON

Publié le par Rénover Maintenant 21

annexe 2modCe mardi soir 13 septembre, l’équipe de volontaires de Côte-d’Or pour la candidature d’Arnaud MONTEBOURG aux primaires avait invité Jean-Luc BAILLY, maître de conférences en Science Economique à l’Université de Bourgogne pour un débat sur le thème «La dette, l’euro, le dollar, le yuan, peut-on parler de démondialisation sans parler de la monnaie ? »

La salle du Bar l’Annexe à DIJON était comble et les auditeurs attentifs.

Le sujet allait comme un gant à Jean-Luc BAILLY, grand spécialiste des questions monétaires.

Dans son introduction il reconnaissait le mérite d’Arnaud MONTEBOURG d’avoir déterré le sujet de la démondialisation et de l’avoir mis au cœur du débat  de ces primaires même si, partageant certains points de vue avec le candidat, il n’en était pas pour autant un soutien inconditionnel : c’est ce qui allait faire l’intérêt de la discussion !

Jean-Luc BAILLY soulignait que derrière la notion de démondialisation il y avait l’idée de protection de la nation qui pouvait renvoyer au nationalisme et donc à l’extrême droite. Ce qui, dit-il, est faux puisque depuis 1789 la nation est synonyme de souveraineté des peuples et de démocratie. De ce point de vue la mondialisation et un de ses outils, la règle d’or, est une véritable menace pour la démocratie.

Par la suite Jean-Luc BAILLY s’est attaché à démontrer, du point de vue de l’économiste qu’il est, ce que signifie la mondialisation, et en particulier en termes de monnaies qui constituent des frontières économiques.

Les participants ont été nombreux à réagir, notamment sur la  question de la place de l’homme, du travailleur dans ce système et quel était l’espoir face à cette économie froide et implacable.

Jean-Luc BAILLY a souligné que  son  rôle c’est de décortiquer, d’expliquer les mécanismes économiques, en indiquant qu’il revient au politique de prendre des décisions pour orienter l’économie en fonction des choix qu’il a fait. La situation économique que nous connaissons aujourd’hui résulte de choix politiques.

Soirée extrêmement utile et enrichissante par la qualité de l’intervenant et la qualité des questions posées.

Publié dans DEMONDIALISATION

Commenter cet article