L’armée française, le Niger, l’islam et le terrorisme.

Publié le par Rénover Maintenant 21

AFP 110108niger-otages-francais 8L’enlèvement et la mort des deux jeunes français au Niger pose la question : « Que fait l’armée française au Niger ? »

On peut s’étonner que François Hollande ait pu dire « Guerre au terrorisme », emboitant le pas de Nicolas Sarkozy, lui-même prenant la suite du « Terrorisons les terroristes » de Georges Bush.

Bien sûr que le terrorisme est un mal et doit être combattu. Mais comment ?

Car  on peut, au contraire, suivre Paul Quilès : « Penser éradiquer le terrorisme par la seule action militaire est un leurre »

D’ailleurs imaginerait-on, réciproquement, que des militaires algériens, par exemple, puissent stationner en France pour prévenir et punir les actes de racisme et de violence dont sont victimes certains algériens en France ?

Non, on ne peut pas l’imaginer.

Faire la guerre au terrorisme c’est suivre l’idéologie du « choc des civilisations ». Arnaud Montebourg explique que c’est une erreur, une fausse piste : « L’Occident, menacé par l’islam,  devrait se défendre contre le danger que représenterait cette religion. Nous aurions dû remettre les armures de croisade, aller faire la guerre en Irak, sans cesse guerroyer en envoyant des corps expéditionnaires dans tous les foyers de tension connus et à venir. » Et il explique : « La République, celle qui nous lie tous, s’est faite support officiel de la haine de l’autre ».et, à la suite du président Obama : « C’est ce cycle de la méfiance et de la discorde qui doit être brisé ».

Le choc n’est pas celui des civilisations, c’est celui des inégalités. Inégalités « Nord-Sud », inégalités « riches-pauvres ». La sécurité ne peut venir que de la solidarité.

 

Henri

Publié dans ACTUALITES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article