Et si on parlait de la crise européenne ?

Publié le par Rénover Maintenant 21

Pourquoi en France n'entend-on pas parler de la crise européenne ?

Sont sur la sellette la Grèce, l'Irlande, le Portugal, l'Espagne ; et bientôt l'Italie, et pourquoi pas la France ? Faut-il sur ce point garder le silence jusqu'après les élections présidentielles de 2012 ?

Les allemands débattent et se déchirent sur ce sujet. Les uns refusent que l'Allemagne paie les « erreurs » des pays « dépensiers » ; les autres sont plus circonspects. Mais au sein de la la Banque Centrale (BCE) est évoquée la sortie de la Grèce de l'euro ; Christine Lagarde qui auparavant ne voulait pas entendre parler de la restructuration de la dette grecque, s'aligne désormais sur l'Eurogroup qui parle d'une « restructuration en douceur ».

Là dessus , le PS est muet.

A part Arnaud Montebourg qui met en avant le concept de démondialisation.

Les responsables du PS et les candidats déclarés ou supposés, en tête des sondages, n'en disent rien.

Par exemple, à propos de l'Espagne, Martine AUBRY et François HOLLANDE vont-ils s'aligner sur Zapatero ou bien soutenir les « indignés » de Puerta del Sol ?

Voilà une question intéressante sur laquelle il serait bon que les français aient une réponse de leur part avant de pouvoir répondre aux sondages..!

Publié dans DES IDEES ET DES REVES

Commenter cet article