APRES LES ELECTIONS REGIONALES

Publié le par Rénover Maintenant 21

La gauche a gagné les élections régionales 2010, une Gauche rassemblée et unie.

Il y avait pour elle, dans cette échéance plus à perdre qu’à gagner, alors ne boudons pas notre plaisir.


Toutefois, pour le P.S., les choses sérieuses commencent et le risque de retomber dans les errements qui lui ont fait tant de mal, est grand.


Dès dimanche soir, on a pu entendre des propos plus que surprenants.

Il ne s’agit pas, ici, de montrer du doigt tel(le) ou tel(le) responsable du P.S. mais de mettre en garde.


Certes la victoire de la Gauche aux régionales est la victoire des présidents sortants forts de leurs bilans et de leurs programmes.


Mais c’est aussi la victoire des militants qui ont accompli sur le terrain un travail difficile sans se poser de question sur les courants, les motions, les clans ou les camps.


C’est donc la victoire d’un P.S., de ses cadres, de ses militants unis derrière Martine AUBRY qui a su réaliser le rassemblement de toute la gauche républicaine dans la clarté.


Oui, la victoire est belle, de grâce ne la gâchons pas par des petits calculs stratégiques d’un autre âge, l’enjeu est trop important.


Sur le papier, ce qui nous attend maintenant est simple : l’élaboration d’un nouveau modèle de société et la mise en place des primaires qui doivent nous conduire vers une possible victoire en 2012, c’est ce que les français qui souffrent, et qui l’ont dit en se réfugiant dans une abstention stérile ou un vote extrême dangereux, attendent de nous. Rien ne doit nous distraire  de cette ligne, c’est celle qui a été adoptée par les militants : c'est un devoir, c'est une exigence.


Ces élections régionales ne constituaient en rien un troisième tour du congrès de REIMS, cette page est tournée, elles sont la première marche qui doit nous conduire vers un parti socialiste rénové porteur d’un projet crédible.


Si les responsables du P.S. et ses brillantes individualités veulent bien écouter les militants et tenir compte du travail qui est fait par les militants et les sympathisants à travers la COOPOL ou le Laboratoire des Idées on pourra dire que le P.S. travaille enfin pour les français et non pour assouvir les ambitions des un(e) et des autres…

Publié dans ACTUALITES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article