LES VOEUX DE SARKOZY

Publié le par Rénover Maintenant 21

photo REUTERS
 Lundi 31 décembre, 20h00. Les français allaient voir ce que c’est vraiment la rupture et la modernisation à l’occasion des vœux présidentiels.
Sarkozy est apparu, figé derrière un bureau trop grand pour lui,  sur lequel étaient posés, à sa droite, symboles de la modernité, une bouteille d’encre, un tampon buvard et un éphéméride papier que les conseillers de l’Elysée avaient pris soin de mettre à la date du 31 décembre !
Les yeux rivés sur le prompteur, SARKOZY a ensuite énuméré une série de banalités et son discours fait penser à ces dissertations de potaches qui croient qu’en accumulant des idées triviales on construit un devoir d’où se dégage une pensée structurée.
Autosatisfaction et évocations fumeuses – « politique de civilisation », «  renaissance » - caractérisent ce discours.
Il prétend avoir rendu la fierté d’être français, quand on lit ce que la presse étrangère pense de ce président on peut en douter.
Aujourd’hui dans le quotidien "Libération" Arnaud MONTEBOURG donne son sentiment sur cette intervention pitoyable et dans le Nouvel Observateur  à paraître le 3 janvier, il conseille à Bernard KOUCHNER de démissionner.
On peut légitimement s’interroger sur l’apport des ministres d’ouverture dont SARKOZY se vante dans son discours du 31 décembre, en particulier s’agissant de KOUCHNER, quelle impulsion différente de celle décidée à l’Elysée a-t-il apportée à la politique étrangère de la France ?

Publié dans ACTUALITES

Commenter cet article

A l \\\' Ouest115 07/01/2008 00:42

(...) Bonjour,
je voudrai savoir "c' est quoi une pétition" cad à quoi ça sert ou encore comment l'on s' en sert. La pétition concernant le refus des tests A.D.N. avait remporté un vif succès du "public"(!) mais à priori le gouvernement putatif en place n'en a eu nul usage. Donc je me demande si avec les élections municipales qui approchent le "cinéma" des machines à voter va perdurer .
Maintien du vote papier.
Salut.
 
ps: bv transmettre à monsieur De kouchner et au mauvais/médiocre journaliste de tfr 2 que c' est Montebourg son nom à Arnaud. Merci pour la particule mais c' est sans.