J'ETAIS A FOURAS

Publié le par Rénover Maintenant 21

J’ai apprécié cette université d’été de rentrée. Histoire de faire le point, tenter un bilan des campagnes électorales du printemps, baliser la route de cet automne.
L’alliance d’Arnaud avec Ségolène était nécessaire. Certes Ségolène ne voulait pas négocier avec les courants ; mais son offre politique était plus intéressante que la synthèse du MANS : il était important de la saisir.
La bataille qui a suivi entre la candidature et le Parti a été dure, et a laissé des traces profondes ; ceci venant non pas uniquement des erreurs faites, mais surtout des longues années où aucun débat n’a eu lieu dans le Parti, aucune des questions qui fâchent n’a été abordée et tranchée.
Le principal acquis de cette campagne est la nécessité d’un volontarisme politique de notre part. Arrêtons de dénoncer, mais proposons, attaquons, osons dire ce que nous voulons faire, et pourquoi.
Pour cela il faut rechercher des convergences au sein du PS. Des batailles, fractures, rancoeurs, faisons table rase : renchérir sur les divisions est destructeur.
Notre tâche à nous RM est de renouer des liens au sein du Parti.
Car nous avons un potentiel considérable, en terme d’histoire, en terme d’élus, en terme de forces militantes, en terme d’adhésion populaire en cours de retour. Enlevons les digues qui cloisonnent le PS. Soyons les artisans de la réconciliation. Sachons reconstruire ensemble notre capacité à travailler avec la société.
Merci à Arnaud, Christian et tous ceux dont j’ai copié les paroles pour faire ce résumé.
 Henri RM21

Publié dans RENOVATION

Commenter cet article