MESSAGE A MES AMIS DE FOURAS.

Publié le par Rénover Maintenant 21

 
Chers amis,
 
Je ne serai pas des vôtres cette année cela pour des raisons familiales et je le regrette  profondément.
 
Plus que jamais il est important -je sais– de nous retrouver, d’échanger, de réfléchir ensemble.
 
Rarement avons-nous eu a traverser passage aussi difficile Il faut avoir au cœur des convictions solides pour ne pas céder au découragement devant les paroles, les jugements, les comportements de certains  d’entre nous dont les situations doivent tout a notre parti et qui sont les premiers à participer à sa destruction.
 
Parce qu’enfin si on veut à tout prix trouver un bouc émissaire à notre échec à la Présidentielle,  - le 3° nous savons -  n’est ce pas un peu facile de charger   essentiellement la candidate.  Au-delà de quelques erreurs  mineures, elle restera celle qui a rendu l’espoir, ouvert les portes,  amorcé la rénovation,  rassemblé 17 millions d’électeurs.

Nul n’ignore  aujourd’hui que la responsabilité première  de notre échec réside dans l’hostilité, l’aigreur, la vanité, la misogynie que ceux qui n’ont jamais accepté sa désignation par plus de 60% de nos militants, mais qui – hélas – détenaient et détiennent toujours les commandes d’un appareil qui ne manque ni de bras, ni de moyens financiers mais qui manque d’une seule qualité  politique si rare aujourd’hui : le courage.

Je voudrais remercier Arnaud pour les remarquables services qu’il a rendus pendant la campagne. Pour ceux aussi qu’il se prépare à rendre encore, à l’Assemblée Nationale,  où il a enfin trouver la place qu’il mérite sans oublier le Parti où il doit faire entendre sa voix davantage. Pour cela il a besoin de nous tous autour de lui parce qu’il incarne  - tout comme
Ségolène -  le renouveau  du socialisme que nous attendons. Je le répète : ces deux là sont faits pour s’entendre.

Vous tous  représentez  non seulement les nouvelles générations –  le jeunisme n’étant pas une valeur -  mais vous représentez surtout le courage politique,  l’esprit de conquête, d’entreprise, indispensables à la reconstruction d’un socialisme moderne dont l’esprit premier – la lutte contre les inégalités – reste une  des plus grandes idées de notre époque.
. Une grande idée qui a encore beaucoup de beaux jours devant elle.
 
Tous mes vœux vous accompagnent.
 
Yvette Roudy
Ancienne Ministre , Parlementaire honoraire.

Publié dans ACTUALITES

Commenter cet article

gerardRM21 25/08/2007 15:54

Sarkozy rêve de faire exploser le P.S., ce n’est plus un secret.
Que des petits marquis, assoiffés de pouvoir aient cédé à ses avances pour se donner l’illusion d’exister ou par amertume et prendre une revanche, reniant leur famille politique, cela peut se comprendre.
Que des militants, participent à cette œuvre de destruction, se faisant implicitement et objectivement ses alliers, est sidérant.
Peut-on rénover le P.S. en dehors du parti ? Evidemment non
La rénovation du P.S. peut-elle se faire en se crispant dans une posture de radicalité en ignorant les réalités politiques, économiques et sociales de ce début de 21ème siècle ? Evidemment non, aussi.
Sarkozy n’a pas construit sa victoire sur un véritable projet d’avenir, mais en juxtaposant  des propositions catégorielles, flattant les uns et les autres dans le sens du poil. Il continue d’ailleurs on l’a vu dans l’affaire Francis Evrard, y intégrant le mensonge laissant croire qu’une nième loi résoudrait le problème.
Face à cette méthode, il faut une opposition forte et surtout constructive.
Cette opposition ne peut venir que de la gauche et d’une gauche forte et unie autour d’un pilier que doit être le P.S.
Cette gauche a besoin de toutes ses composantes pour réussir.