DSK AU F.M.I.?

Publié le par Rénover Maintenant 21

Depuis quelques jours, les médias français font leurs choux gras d’une éventuelle nomination de DSK à la tête du FMI., s’inscrivant dans la droite ligne de la stratégie de pseudo-ouverture de Sarkozy.
Qu’en est-il exactement ?
L’actuel directeur général du FMI, l’espagnol Rodrigo Rato a annoncé le 28 juin dernier, son intention de quitter son poste avant l’expiration de son mandat, prévue dans 2 ans.
Le stratège du président, Claude Guéant, a suggéré: « ce serait bien qu'on récupère le poste pour la France ».
Depuis la création de ces deux organismes internationaux, une règle non écrite veut, en effet, que les Etats Unis et l’Europe se partagent les directions de la Banque Mondiale et du FMI, règle, aujourd’hui, contestée par les pays émergents.
Mais d'autres candidats sont également sur la ligne de départ comme l'ancien Gouverneur de la Banque Centrale Polonaise, L. Balcerowicz.
Autres handicaps pour la France, le FMI a été dirigé pendant 32 ans par des français sur 53 ans d’existence et l’OMC, la BERD et la BCE sont dirigées par des français !
Autant dire que le succès de DSK est loin d’être acquis et que la proposition du chef de l’Etat ressemble plus à une manœuvre politicienne à usage interne montée dans le cadre de sa stratégie d’anéantissement du P.S. qu’à une véritable volonté de promouvoir DSK.
Ce non événement est savamment orchestré par l’ensemble des médias qui laissent entendre aux français, peu informés de ces choses, que ce serait Sarkozy qui déciderait, alors que les candidatures à la direction générale du FMI sont débattues au sein de l’Eurogroupe et ce sont les « 27 », qui ne voient pas d’un bon œil sa politique budgétaire, qui désigneront le candidat à la candidature pour l’Europe !
Il est, une fois de plus, affligeant de constater que de nombreux camarades tombent dans le piège tendu par Sarkozy et se mettent à dénigrer leur propre camp en s’appuyant sur les éléments d’information que les médias sarkoziens veulent bien nous distiller.
Le chef de l’Etat a tout intérêt à semer le trouble avant les prochaines échéances électorales qui risquent d’être très difficiles pour sa majorité compte tenu des décisions très impopulaires qu’il va prendre et dont certaines retombées vont toucher les élus UMP !

Publié dans ACTUALITES

Commenter cet article

jpp 10/07/2007 18:02

Très bonne analyse, Sarkozy fait tout pour dénigrer le PS et le mettre KO, j'espère que nous saurons résister à cet enfumage relayé par les médias.