CONFIDENCES DE MINISTRES

Publié le par Rénover Maintenant 21

Au lendemain du premier tour des législatives, des dissonances se font déjà entendre au gouvernement, et la première mauvaise nouvelle pointe son nez : la hausse de la TVA.
Au cours de la soirée électorale de TF1, répondant à une question très précise de Laurent FABIUS, sur la question de savoir si les cadeaux fiscaux faits aux plus aisés des français seraient financés par une hausse de la T.V.A., le ministre Borloo a  envisagé " l’éventualité " d’une augmentation de la TVA.
Quant à Eric Woeth, ministre du Budget et des Comptes publics français, qui s’était sévèrement fait rappeler à l’ordre par son chef au sujet des déductions d’impôts sur les intérêts d’emprunts immobiliers, plus prudent, a indiqué, aujourd’hui, lundi 11 juin sur “i>TELE”, qu’il n’y avait " pas d’augmentation de la TVA dans les cartons du gouvernement ", mais que le " projet de Nicolas Sarkozy " se donnait toutefois " la possibilité d’examiner une " TVA sociale ".
Il faut dire que 1 point de TVA supplémentaire rapporterait 6 milliards d’euros, tentant, non ?
Le problème c’est qu’une fois de plus il s’agira d’une mesure injuste qui frappera les plus défavorisés qui auront maigrement augmenté leurs revenus par des heures sup. et qui verront l’accroissement de leur pouvoir d’achat partir en impôts.
Borloo, d’ailleurs très en verve, sur France 2, n’a pas exclu d’augmenter aussi les taxes sur le gazole…et aujourd’hui pas de démenti !
L’enthousiasme d’un certain nombre de français risque bien de retomber, rapidement.
Il est donc impératif qu’une opposition forte s’exprime à la Chambre des Députés et qu’un maximum de candidats du P.S. puissent être élus ou réélus dimanche prochain..

Publié dans ACTUALITES

Commenter cet article