ET LA CULTURE DANS TOUT CELA?

Publié le par Rénover Maintenant 21

Lundi soir, 14 mai 2007, s’est déroulée la 21ème Nuit des Molières qui réunissait le théâtre privé et le théâtre « subventionné », dans une même fête.
Un absent, le ministre de la Culture.
Il sera absent du prochain Festival de CANNES.
Monsieur Donnedieu de Vabres, n’est pas si exceptionnel qu’il soit indispensable.
Ces absences préfigurent-elles ce que nous verrons les 5 prochaines années lors de ces manifestations médiatico-culturelles où la présence des ministres de la Culture successifs était devenue habituelle, tout simplement parce que comme l’a promis le Président de la République, il n’y aura plus de Ministère de la Culture ?
Les grands du théâtre s’en sont émus, Jacques Weber, Roger Planchon….
Ce ministère, créé par de Gaulle en 1959, a eu comme premier titulaire André Malraux qui lança les Maisons de la Culture.
Il n’a été déclassé au rang de Secrétariat d’Etat qu’une fois, en 1974, par Giscard, pour revenir plus fort, en 1981 avec François Mitterrand et Jack Lang.
Fondre le ministère de la Culture dans un « grand » ministère de l’Education Nationale, si c’est pour mettre en place une politique audacieuse de l’enseignement des arts sous toutes ses formes à l’école, comme le préconise Ségolène Royal, pourquoi pas, mais avec Monsieur Sarkozy, qui supprime un fonctionnaire sur deux qui part à la retraite, on peut en douter.
Que va devenir la culture sous la présidence Sarkozy ?
Que vont devenir les spectacles vivants, les petites troupes, les intermittents du spectacle qui sans aides publiques ne pourront survivre ou exercer leur métier dignement?
Que va devenir tout simplement la Culture, expression de la Liberté?
Décidément "Doc' Gynéco n'est pas André Malraux et Monsieur Sarkozy n'est pas le Général de Gaulle"!

Publié dans ACTUALITES

Commenter cet article

jpp 16/05/2007 08:35

la culture va se résumer pour la majorité des français à la télévision le soir après le travail avec au programme des séries américaines et allemandes avec sexe argent et drogue.Quel beau programme en perspective