PREMIERE REACTION D'ARNAUD MONTEBOURG

Publié le par Rénover Maintenant 21

Arnaud MONTEBOURG s'est exprimé ce soir sur France 3

Ségolène Royal, battue par Nicolas Sarkozy lors du scrutin de dimanche, "a entrepris de transformer le visage de la gauche" et de lui donner "le visage de l'avenir".

Sans dire clairement si Ségolène Royal allait prendre la tête de l'opposition et mener notamment la campagne pour les législatives, Arnaud Montebourg a dit vouloir la laisser s'exprimer à ce sujet, estimant toutefois qu'elle avait "déjà prouvé beaucoup de choses".


"Nous poursuivrons le combat pour la rénovation politique", a-t-il affirmé, ajoutant : "nous avons besoin de construire le plus largement possible les forces" de l'opposition afin "d'équilibrer d'éventuelles dérives".

Publié dans 6ème REPUBLIQUE

Commenter cet article

Marsipulami 09/05/2007 21:04

Thomas..
Il continue à lancer son fiel partout mais n'est ce pas justement une marque de faiblesse ?
Honnetement qui a bougé les lignes de notre PS bien conservateur, statique et quasi improductif depuis plusieurs années ?
SEGOLENE ROYAL !
Elle a ramené espérance, joies et engagements, un appétit en la politique...mais pas n'importe laquelle, faite de convictions sincéres et d'écoute pour faire progresser la société, améner la gauche vers de nouveaux rivages...
Alors oui, celà n'a pas encore été totalement compris...des sections entières du PS avec leurs responsables ont, malheureusement, par endroits trainer les pieds ou carrément refuser de faire campagne et de soutenir leur candidate, élu démocratiquement par les militants.
L'équipe de Solférino et celle de Ségo n'ont surement pas dû bien se comprendre, car le temps était court et il fallait être au point très vite..
Comment faire comprendre, oui..nous aurions des droits mais aussi des devoirs dans la société française et dans un cadre de respect ?
Comment faire accepter la necessité d'une plus grande sécurité pour le salariés, combiné avec de la flexibilité et une adaptation dans les entreprises avec de la formation durant toute la vie active ? 
Comment faire passer -si vite- aux élus, que subitement on allait toucher réellement à leurs rentes locales ? qu'on allait réformer les avantages des statuts de parlementaires ?
Comment faire passer dans un milieu enseignant, souvent militant ou élu socialiste, que oui..la carte scolaire tout le monde la contournait et qu'il fallait revenir à une réelle mixité sociale ?
Ségolène contient en elle, beaucoup d'éléments très interessants mais maintenant c'est au PS de montrer aussi qu'il désire quitter des rivages conservateurs, frileux, et se contenter de leaders n'actant la rénovation comme un mot vide de sens..
Un congrés de rénovation véritable, de refondation avec un contenu idéologique important (tranchant le noeud entre la social démocratie penchant vers le centre, et des orientations plus authentiquement de gauche) et une réflexion profonde sur les conséquences de la dernière présidentielle..c'est ultra essentiel !
Jean LACASSAGNE
PS Paris 13éme ouest
RM75

HenriRM21 07/05/2007 11:27

Thomas, tes paroles elles sont toujours les mêmes : tout détruire.Certes Ségolène Royal n'est pas le Sauveur Suprême : heureusement !Mais depuis 6 mois, elle est là, elle se bat avec nous....Toi qu'as-tu à proposer à part tes bons mots ? A force de critiquer , ton chemin te mènera, comme Eric Besson, dans l'escarcelle de Sarkozy.Henri RM21

jpp 07/05/2007 08:26

C'est à la génération des quinquas de prendre la relève des éléphants mais ce sera dur car ils ont le cuir épais.Il faudrait éclairir et préciser la ligne politique de Ségolène Royal qui à mon avis est restée floue : sociale-démocratie, ancrage à gauche, recentrage?En tout cas malgré toutes les oppositions elle a fait un bon score, alors gardons l'espoir de revoir un jour la gauche au pouvoir.

Thomas Rudolf 07/05/2007 06:25

Merci Marsupilami, merci Nouzarède, merci Michel Moine, merci Arnaud Montebourg, merci la madone des sondages, la madone des pixels, merci Hollande, merci les fonctionnaires du PS et merde à ses chefs-de-claque et à ses servants-de-messe d'avoir offert à la France le plus mauvais score du PS depuis 1965.

En continuant à investir la putschiste aux chiffons, votre madone des sondages, la madone des pixels, d'une mission qui rassemble, vous allez offrir le Parlement, le Gouvernement au gagnant.

Votre engagement hystérico-mystique est criminel pour les petites-gens, les chômeurs, les sdf, les précarisés, les flextimisés, etc...