SEGOLENE ROYAL ET OLIVIER BESANCENOT.

Publié le par Rénover Maintenant 21

Jusque là Olivier Besancenot avait gardé une partie de ma sympathie. Anti-libéral dans le discours, il était même allé jusqu’à renoncer à l’EPR ! Quand je voyais, en collant mes affiches de Ségolène Royal, deux affiches d’ Olivier Besancenot, je n’en recouvrais qu’une seule.
Voilà-t-y pas, qu’hier dimanche 15 avril, à la télé, chez FOG, je le vois, en parlant de la précarité et de la vie chère, s’emporter contre Ségolène Royal. Les gens qui crient, je me méfie, j’ai souvent l’impression qu’ils crient d’autant plus fort qu’ils n’ont pas grand-chose à dire .Il criait pour lui reprocher quoi ? De ne parler que du drapeau « bleu-blanc-rouge» !
Trop c’est trop. Certes Ségolène n’a pas, contre la vie chère et la précarité, de solutions vraiment révolutionnaires : elle a des solutions, réelles, concrètes, prêtes à être mises en œuvre. Que ces solutions ne soient pas assez anti-libérales, Olivier Besancenot est assez mal placé pour le lui reprocher, lui qui a contribué à torpiller le rassemblement des anti-libéraux.
 Qu’il s’amuse à caricaturer d’une pichenette le drapeau « bleu-blanc-rouge » est inquiétant. Notre identité, qu’elle soit personnelle, nationale, européenne, mondiale, est une valeur trop importante pour être rejetée d’un revers de phrase. Même si le simple rappel du drapeau français est bien sûr totalement insuffisant !
Désormais, devant les deux affiches d’ Olivier Besancenot, je vais être tenté de les recouvrir les deux…
                                                                                                                   Henri RM21

Publié dans PRESIDENTIELLES 2007

Commenter cet article

henri RM21 24/04/2007 12:24

Si, camarade, c'est le drapeau qui fait crier Olivier Besancenot ! Il l'a répété devant la télé dimanche soir !. C'est donc qu'il y tient très fort !Mais surtout, surtout,  à force de dire "Tout sauf Ségolène" en argumentant qu'elle n'est pas socialiste, on  finit , comme Besson, dans l'escarcelle de Sarkozy !Soyons impossibles, exigeons le réalisme, camarade !Henri RM21

sabine 17/04/2007 13:17

Bonjour henri rm21,
Ce qui fait "crier" olivier, ce n'est pas le drapeau. C'est surtout que les solutions réelles, concrètes et prêtes à être mises en oeuvre, ce ne sont même pas des solutions de gauche !!! Alors, évidemment, de voir la représentante du parti SOCIALISTE proposer un CPE revu mais pas corrigé, cela peut agacer.
Soyons réalistes, exigeons l'impossible, camarade.