LA RECHERCHE

Publié le par Rénover Maintenant 21

La nocivité d’une politique libérale et le désengagement de l’Etat est particulièrement sensible dans la recherche fondamentale.
 
Aujourd’hui les chercheurs de haut niveau (chimie, biologie, médecine, physique, mathématiques…) qui travaillent dans les laboratoires français n’ont aucun moyen ; ils passent plus de temps dans les grandes surfaces de bricolage à chercher les matériels que leurs maigres crédits autorisent à acheter pour conduire leurs études et expérimentations, que dans leur laboratoires.
 
Cette situation est scandaleuse et durant ces 5 dernières années elle s’est aggravée.
 
Si nos chercheurs quittent la France, ce n’est pas pour payer moins d’impôts, comme l’a laissé entendre de façon ignoble Monsieur Sarkozy, mais c’est parce qu’ils ne trouvent pas d’emploi en France et lorsqu’ils en trouvent un, leur rémunération est misérable et leurs moyens inexistants.
 
La recherche fondamentale d’aujourd’hui est le développement industriel et donc les emplois de demain.
 
Les chercheurs qui ont mis en évidence les propriétés du courant électrique ne l’ont pas fait parce que les bougies avaient un faible pouvoir éclairant, pas plus que ceux qui ont découvert le rayon laser cherchaient à réduire la taille des disques vinyle.
 
Des pays comme l’Inde, l’ont bien compris et font des ponts d’or aux jeunes partis étudier au USA pour qu’ils reviennent dans les laboratoires indiens.
 
Si la France continue cette politique avec Sarkozy, elle deviendra un pays sous développé.
Les entreprises investissent dans la recherche et le développement parce que ça leur ouvre des nouveaux marchés et que c’est rentable mais pas dans la recherche fondamentale.
 
Ségolène Royal a mis au premier rang de ses 100 propositions l’investissement massif dans l’innovation et la recherche.

Publié dans PRESIDENTIELLES 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article