JEAN PIERRE CHEVENEMENT L' INVITE D'ARNAUD MOTEBOURG A TOURNUS

Publié le par Rénover Maintenant 21

La salle du Madeleine Palace de TOURNUS est bondée lorsque Arnaud MONTEBOURG et Jean-Pierre CHEVENEMENT font leur entrée.

Après les interventions du président du comité de soutien local à Ségolène ROYAL, du Premier secrétaire fédéral de Saône-et-Loire et de Didier MATHUS, viennent les interventions de Arnaud  MONTEBOURG et de Jean-Pierre CHEVENEMENT.

Arnaud MONTEBOURG brosse le tableau atterrant de la situation dans laquelle SARKOZY et ses amis ont mis la France, au niveau du logement en particulier ; il démontre en quelques phrases assassines  et deux exemples bien choisis l’imposture du « travailler plus pour gagner plus » de SARKOZY . Il met également en évidence le vide du programme de BAYROU, Didier MATUS citant François MITTERRAND qui à propos du Centre disait : ils ont toujours hésité entre le Droite et …la Droite.

Arnaud MONTEBOURG insiste, comme l’avaient fait les orateurs qui l’ont précédé et comme le fera Jean-Pierre CHEVENEMENT sur la gravité du vote du 06 mai prochain : ou Ségolène ROYAL et la gauche l’emportent et la France retrouvera ses valeurs républicaines d’humanisme, d’accueil et de solidarité ou SARKOZY est élu et elle sombrera dans le communautarisme et le chacun pour soi.

Dans son propos Jean-Pierre CHEVENEMENT s’attachera à montrer la cohérence qu’il y a entre le pacte présidentiel et le contexte de mondialisation.

Arnaud MONTEBOURG et Jean-Pierre CHEVENEMENT mettent en évidence les différents points du pacte présidentiel de Ségolène ROYAL avec les thèmes forts de la jeunesse, de l’éducation, l’ordre juste, de la VIème République.

Jean-Pierre CHEVENEMENT se justifie sur le terme de « sauvageon » (jeune plante sans tuteur qui pousse n’importe comment… !), égratigne au passage les « Eléphants » du P.S. et considère qu’il a en commun avec Arnaud d’avoir voulu rénover le P.S., lui de l’extérieur, Arnaud de l’intérieur.

Publié dans PRESIDENTIELLES 2007

Commenter cet article