"NOUS VOULONS TRANSFORMER DE FOND EN COMBLE LE SYSTEME POLITIQUE"

Publié le par Rénover Maintenant 21

Arnaud Montebourg était invité de la Matinale sur Canal +,  lundi 19 mars. 

 Il est revenu sur la volonté de VIème République affirmée par Ségolène Royal, extraits :  

 
« En déployant le contenu de cette révolution démocratique considérable, elle donne l’identité de ce qu’elle veut faire en lui donnant une force tout à fait considérable car nous voulons transformer de fond en comble le système politique à tous les étages, sur le plan des territoires, dans l’organisation parlementaire qui est aujourd’hui totalement verrouillée, dans le système de représentation qui est monopolisé par un certain nombre de gens, plutôt des hommes,
il n’y a pas du tout de femmes, la France est au 87ème rang dans le monde pour la représentation parlementaire des femmes, c’est incroyable, 87ème rang, nous sommes la lanterne rouge.
L’entrée d’un certain nombre de catégories socioprofessionnelles, de partis qui
aujourd’hui sont exclus du système, de pans entiers de la société qui n’entrent pas dans le système politique et puis le système aujourd’hui organise l’impunité et l’irresponsabilité des dirigeants politiques. Donc nous voulons construire un système de reddition des comptes, de discussions permanentes avec la population et c’est la VIème République. »
 
« Nous avons un vrai problème démocratique dans ce pays. Nous proposons une révolution douce, maîtrisée et raisonnable, non pas en faisant exploser l’ensemble du système et créant les conditions d’une crise politique. Moi ce qui m’intéresse dans ce que Ségolène
dit avec l’ensemble des socialistes,c’est qu’on ne peut plus aujourd’hui être assuré qu’il y aura une sorte de lien entre ce que nous disons dans les campagnes et la garantie que cela se retrouvera dans les actes.
Et c’est cette réconciliation-là qui existe d’ailleurs dans tous les pays européens que la Vème République d’ailleurs éloigne de nous. Et quand Sarkozy dit, en accord avec Chirac, on ne touche à rien. Pourquoi ? Parce qu’il veut le pouvoir, l’absolu pouvoir et le
pouvoir d’en abuser d’ailleurs. »
 
« Parce qu’aujourd’hui le système permet d’abuser de son pouvoir. Regardez les nominations, regardez la manipulation de la justice, regardez les abus de pouvoir dans la police, regardez comment fonctionne le Parlement. »
 
Arnaud Montebourg
photo: Eric Feferberg/AFP

Publié dans PRESIDENTIELLES 2007

Commenter cet article