LE TEMPS DE TRAVAIL

Publié le par Rénover Maintenant 21

Le slogan «Travailler plus, pour gagner plus» déjà développé sous Raffarin et repris par Sarkozy est typiquement libéral et n’a rien de commun avec le «du travail pour tous» de Ségolène Royal.
Le candidat de la droite ultra-libérale veut faire croire aux français que chacun pourrait, une fois qu’il serait élu, maîtriser ses revenus en choisissant son temps de travail en affirmant, par la voix de sa porte-parole Rachida Dati, que c’est le PS et Lionel Jospin qui, en imposant la loi sur les 35h, les en empêchent aujourd’hui.
Dès sa promulgation la loi sur l’ARTT, prévoyait la possibilité, dans certaines circonstances, pour les chefs d’entreprises, d’avoir recours aux heures supplémentaires, cette faculté a été élargie par les « lois Fillon ».
Mais chacun le sait bien, aujourd’hui cela ne se passe pas comme cela, pas plus qu’hier et encore moins que demain avec Sarkozy à la tête de l’Etat, il ne suffit pas de vouloir travailler plus pour gagner plus : il faut déjà pouvoir travailler ou garder son emploi.
L’actualité, avec AIRBUS nous en donne aujourd’hui la triste illustration, et le candidat Sarkozy qui souhaite que l’Etat n’intervienne pas dans les orientations de politique industrielle de ces grands groupes, ne fera que laisser filer les choses au gré des exigences des actionnaires, car ce sont bien les actionnaires et leur volonté de gains à 2 chiffres par an, qui font et défont les entreprises.
Il ne faut donc pas tomber dans ce piège, il y a une réelle différence entre la Droite et la Gauche, entre la doctrine  libérale de Sarkozy et le Pacte Présidentiel de Ségolène Royal, à  l’individualisme, l’égoïsme de Sarkozy, Ségolène Royal oppose la solidarité et il est malhonnête de faire croire aux français qu’il pourrait exister une troisième voie qui rassemblerait les deux visions de la société pour une vie meilleure !
Faire l’amalgame entre Sarkozy et le MEDEF d’une part et le Pacte Présidentiel de Ségolène Royal d’autre part, c’est apporter de l’eau au moulin des extrêmes et de l’extrême droite en particulier.

Publié dans PRESIDENTIELLES 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article