POUR UNE DEMOCRATIE PLUS VRAIE

Publié le par Rénover Maintenant 21

Devant un taux d’abstentions de plus en plus élevé au fur et à mesure des élections (près de 35% au deuxième tour des régionales en 2004), la France se doit de réagir si elle ne veut pas arriver à la même situation qu’aux Etats-Unis où les partis politiques ne s’adressent plus qu’aux classes moyennes et aisées, les autres ne participant plus aux scrutins.

 
En effet nous savons bien que ce sont les citoyens les plus pauvres, les moins instruits, qui s’abstiennent le plus. Or, en ne participant pas aux votes, ils se retrouvent encore davantage exclus de la société, puisqu’ils ne sont pas représentés par des élus qui seraient à même de les défendre.
 
Le vote obligatoire réduirait donc cette inégalité sociale et renforcerait grandement la démocratie.
Le vote obligatoire éviterait la montée des extrémismes, qui est toujours favorisée par un fort taux d’abstention.
Le vote obligatoire contribuerait aussi à intéresser les citoyens aux grands débats de société ainsi qu’à la vie politique ; ils se sentiraient enfin concernés. D’aucun avancerait que ce système électoral serait une contrainte, une entrave à la liberté des citoyens ; d’avance je réponds par la négative à cette objection en rappelant :
·        qu’il faudrait tenir compte des bulletins blancs dans le décompte des suffrages exprimés ;
·        que nos aînés se sont battus pour obtenir le droit de vote. En France, les femmes ne peuvent voter que depuis 1946.
 
Une loi m’apparaît donc nécessaire pour rendre le vote obligatoire afin de sauver la démocratie. Il est évident que cette loi devra prévoir une sanction financière pour les abstentionnistes.
Le débat est ouvert !
Remarque : trois pays en Europe pratiquent le vote obligatoire : la Belgique, la Grèce et le Luxembourg.
 
Contribution par Yves MARANGE
 

Publié dans INSTITUTIONS

Commenter cet article