AU-DELA DE L’AFFAIRE CLEARSTREAM

Publié le par Rénover Maintenant 21

Il n’est bien sûr pas question ici de tenter de dénouer cette affaire plus que sombre, saurons nous d’ailleurs jamais la vérité même lorsque la Justice aura passé ?

Mais il est intéressant de jeter un regard sur ses effets dans les médias.


Voilà un procès qui  oppose un certain nombre d’accusés et de victimes parmi lesquelles un président de la République et un ancien premier ministre, tous deux appartiennent à la même famille politique de droite : l’U.M.P.


La droite, dans l’histoire récente, a alimenté, souvent de façon tragique, il y a des cadavres, la chronique politico-judiciaire, rappelons nous les plus célèbres : affaire MARKOVIC, affaire de BROGLIE, affaire BOULIN .

A chaque fois il s’agissait de luttes internes à la droite et les affaires n’ont jamais vraiment été élucidées. Dans l’affaire de BROGLIE, un accusé a même été condamné suite à une conférence de presse du ministre de l’intérieur de l’époque, Michel PONIATOVSKI..!

Et ce n’es pas près de s’arrêter, aujourd’hui c’es l’affaire CLEARSTREAM avec SARKOZY et VILLEPIN, demain, qui sait ce que nous réservent COPE et BERTRAND ?


Les affaires du Parti Socialiste, à côté, ressemblent plus à des chamailleries de cours de récréation et pourtant ce sont celles là qui sont mises en avant continuellement par les médias.

A propos du livre « Holdups, arnaques et trahisons », publié une quinzaine de jours avant le début du procès  CLEARSTREAM  et écrit par des « journalistes » du groupe LAGARDERE, on est en droit de s’interroger.


Mais ce que d’aucuns ont qualifié de brûlot contient une information bien plus révélatrice sur la mentalité  et les pratiques de l’UMP. En 2006, lors de la campagne interne du PS pour la présidentielle, F. LEVEBVRE (Fredo pour les intimes) alors chef de cabinet du président de l’UMP (devenu président de la République) et aujourd’hui  porte parole de ce même parti, avait déclaré lors d’un déjeuner avec l’auteur de ce livre, à propos de DSK : « Il ne tiendrait pas une semaine. On a des photos, elles existent ! On les fera circuler, ça ne plaira pas aux Français ! »


Cette information est grave venant d’un très proche de SARKOZY mais ce qui est au moins aussi grave c’est que la presse dans sa globalité, écrite et audio visuelle, et unanimement, ne s’est attachée à mettre en exergue que les supposés dysfonctionnements interne au P.S., il aura fallu une chronique de Didier PORTE sur France Inter, vendredi 25 septembre dans l’émission « Le fou du Roi » pour que l’information devienne publique.

A l’évidence la grande majorité de la presse est à la botte de SARKOZY de façon consciente ou inconsciente mais c’est une réalité.


Au-delà, cette révélation pose bien d’autres questions, en particulier sur la volonté du Président d’en finir avec les cabinets noirs et les coups tordus ..!

Publié dans ACTUALITES

Commenter cet article