« NOUS CONSTRUIRONS LA FRANCE DU RESPECT »

Publié le par renover.maintenant 21

Les quatre grandes priorités du projet socialiste annoncées par Ségolène ROYAL ( le 27 mai à la Fête de la Rose dans le Var)

-          le plein emploi

-          la révolution scolaire

-          l'environnement

-          l'Europe

"L'an prochain, nous construirons la France du respect qui donne à chacun les moyens de vivre une vie digne". L'alternance, nous la voulons et nous la réussirons" Ségolène ROYAL

Rien de très précis sur l'Europe, à la veille de l'Anniversaire du "non" français  à la constitution européenne !

Bon bref, rien de nouveau sous le soleil du Var ! Ah si, aucun des principaux ténors parisiens du PS ne s'affichait aux côtés de la présidente de la région Poitou-Charentes ce week-end. Décidément le week-end "les éléphants" sont très pris.

Publié dans PRESIDENTIELLES 2007

Commenter cet article

Candide 31/05/2006 15:33


Imposture ?


Imaginez que le couple le plus glamour de la politique soit brisé, que le compagnon de la reine des sondages ne soit qu’un quidam esseulé égaré au bas du tableau des candidats.
 
Faudrait-il ébruiter cette rupture ou continuer à évoquer le couple présidentiable comme si de rien était ?
On est en pleine fiction. Sinon les journaleux en auraient fait leurs choux gras. Qui les croirait capables de duplicité ? Que dis-je, de manipulation de l’opinion. Car l’affaire n’est pas anodine. Elle peut influer sur le vote des français.
Autant la vie privée doit être protégée, mais quand le couple, candidats du PS, s’affiche ostensiblement, compagne et compagnon - et joue de son union pour présenter aux français l’image d’une famille présidentiable, pourrait-on taire que cette union n’est plus qu’un faux semblant, si d’aventure c’était le cas ?
Il ne s’agit que d’une hypothèse. Mais comme le microcosme bruisse de rumeurs, que des langues se délient, que des blogs s’en délectent, que des noms sont susurrés on scrute les médias. Mutisme total. Mieux encore, pas une intervention de Ségolène ou de François sans que la presse ne leur accole le qualificatif de compagne ou de compagnon.
Vérité ou simple rumeur : nos médias nous ont longtemps tu l’existence de Mazarine. Sont-ils devenus majeurs et disposés à nous informer du statut couple Hollande Royal ? Il est temps de lever l’ambiguïté sauf à se rendre complice d’une imposture.
 

Candide 29/05/2006 10:04


Imposture ?


Imaginez que le couple le plus glamour de la politique soit brisé, que le compagnon de la reine des sondages ne soit qu’un quidam esseulé égaré au bas du tableau des candidats.
 
Faudrait-il ébruiter cette rupture ou continuer à évoquer le couple présidentiable comme si de rien était ?
On est en pleine fiction. Sinon les journaleux en auraient fait leurs choux gras. Qui les croirait capables de duplicité ? Que dis-je, de manipulation de l’opinion. Car l’affaire n’est pas anodine. Elle peut influer sur le vote des français.
Autant la vie privée doit être protégée, mais quand le couple, candidats du PS, s’affiche ostensiblement, compagne et compagnon - et joue de son union pour présenter aux français l’image d’une famille présidentiable, pourrait-on taire que cette union n’est plus qu’un faux semblant, si d’aventure c’était le cas ?
Il ne s’agit que d’une hypothèse. Mais comme le microcosme bruisse de rumeurs, que des langues se délient, que des blogs s’en délectent, que des noms sont susurrés on scrute les médias. Mutisme total. Mieux encore, pas une intervention de Ségolène ou de François sans que la presse ne leur accole le qualificatif de compagne ou de compagnon.
Vérité ou simple rumeur : nos médias nous ont longtemps tu l’existence de Mazarine. Sont-ils devenus majeurs et disposés à nous informer du statut couple Hollande Royal ? Il est temps de lever l’ambiguïté sauf à se rendre complice d’une imposture.