Les Echos de l'environnement n° 3

Publié le par renover.maintenant 21

LES ECHOS DE 

L'ENVIRONNEMENT  N°3

Mai 2006

 

RENOVER MAINTENANT 21 A PARTICIPE AUX ETATS GENERAUX DU PROJET PS

Lyon Villeurbanne 22 avril 2006  

 

Atelier : croissance durable

Comment promouvoir une croissance réorientée? Par quelle nouvelle politique de l'énergie ?

Par quelle fiscalité adaptée ?

 

 

RESUME DE l'ATELIER (par son animatrice Béatrice MARRE )

 

  • Comment promouvoir une croissance réorientée?

    Nous ne sommes pas pour la décroissance. Mais nous voulons d'autres indicateurs que le PIB

  • Par quelle nouvelle politique de l'énergie ?
    Il faut taxer les super-profits des entreprises pétrolières.
    Il faut une taxe sur les consommations d'énergie.
    Il faut augmenter massivement les énergies renouvelables : l'énergie consommée en France doit être d'origine renouvelable , à 20% en 2020, et 50% à plus long terme.
    Pour cela la politique de l'énergie doit suivre trois objectifs : 

  •                  o            Sobriété

  •                  o            Efficacité énergétique

  •                  o            Energies renouvelables

  • Nous vivons un choc pétrolier : il faut sortir du pétrole.
    Nucléaire : il faut sortir du nucléaire : la fin est proche.

  • Par quelle fiscalité adaptée ?
    Il faut internaliser les coûts.
    La taxe permet d'adresser des signaux forts aux entreprises et aux consommateurs. Cela a déjà fonctionné pour le tabac : les taxes de plus en plus fortes ont découragé un certain nombre de fumeurs. De même, les taxes contribueront à faire baisser les consommations d'énergie.La fiscalité incitera donc à de meilleurs comportements.
    Ne pas mélanger objectif environnemental et objectif social (ou redistributif) : taxer l'énergie a pour but de ralentir la consommation d'énergie. Si on veut aider les plus démunis, aidons-les par ailleurs : soit les individus, soit les entreprises.
    Que le futur Ministère du Développement Durable ait un poids important dans le gouvernement, et un pouvoir très large. Certains même parlaient de la suppression du Premier Ministre, remplacé par le ministre du Développement Durable, chef du Gouvernement.

Quelques interventions pendant l?atelier

Pierre Alain MUET ( économiste, et intervenant).

On ne peut pas continuer comme cela (l'environnement qui se dégrade?.). Que faire pour changer ?

         1)      Que les acteurs économiques prennent en compte, dans leurs coûts, le coût pour l'humanité. Donc il faut taxer. Pour les facteurs environnementaux, comme on a pris en compte les facteurs sociaux.

         2)      Changer profondément notre conception du progrès. Il faut changer de modèle de croissance, et d'indice pour le mesurer.

Le Directeur de La Poste, chargé du DD. (participant)

On ne fera pas le DD sans les multinationales et les entreprises. Le DD pratiqué par les entreprises :permet :

 

  • Permet l'innovation 
  • Amène le consensus interne  
  • Est un atout concurrentiel. 

 Christelle , de Paris (participante).

Il y a une forte contradiction au PS entre :

 

-          parler du Développement Durable

-          vouloir un taux de croissance de 3% et une relance de la consommation.

A quoi sert de favoriser des voitures plus propres, si c'est pour en avoir plus ?

A quoi sert d'augmenter le pouvoir d'achat des gens si c'est pour qu'ils achètent plus de voitures ?

Scénario NEGAWATT (intervenant)

Le Président de cette Association, à la demande du PS, est intervenu pour présenter le travail de son association. On peut, à titre d'exemple, citer deux points :

1) Plan de rénovation des bâtiments anciens :

En 1970 les bâtiments consommaient, pour leur chauffage, 400 KWh/m²/an.

En 2000 on sait faire 100 KWh/m²/an.

Bientôt, on saura faire 30 KWh/m²/an.

2) En Allemagne : à l'heure actuelle, il y a plus d'emplois dans l'éolien que dans le nucléaire. Dans quelques années, il y aura plus d'emplois dans les économies d'énergie que dans l'automobile.

Un participant : oui, c'est bien beau vos idées, mais vos textes sont trop mous, et au pouvoir ça ne tiendra pas !

Merci à Henri MARTIN, délégué environnement RM21 d'avoir posté ce billeT

Commenter cet article