« CE REGIME EST COMME UN POISSON QUI POURRIT PAR LA TETE ! »

Publié le par renover.maintenant 21

Déclaration d'Arnaud MONTEBOURG, invité du 19/20 sur France 3 le 29/04/06  (Clearstream)

« Nous avons la preuve qu’un cabinet noir au plus haut niveau de l’état UMP, des officines de coups tordus, sont à l’œuvre. Nous avons la démonstration que les services de renseignements qui sont censés servir les intérêts de la  nation, de notre patrie, la DGSE à l’extérieur, la DST à l’intérieur ont été instrumentalisées à des fins de règlements de comptes claniques et partisans. Nous sommes arrivés à un niveau de dégoût national par rapport à l’utilisation à titre personnel que le pouvoir fait des services de l’Etat. Pouvons nous nous poser la question dans une république, est-ce que la démocratie a un sens ? Ces questions sont fondamentales et vis à vis de la réputation de notre pays, nous pouvons nous inquiéter. Je crois d’ailleurs que c’est toute l’équipe gouvernementale qui est mise en cause : Monsieur SARKOZY, Madame ALLIOT-MARIE, Monsieur CHIRAC et Monsieur De VILLEPIN qui utilisent les fonctions régaliennes les plus vitales de l’Etat à des fins personnelles. Je crois que c’est un discrédit généralisé.

M CHIRAC et Monsieur DE VILLEPIN  peuvent assurer qu’ils n’ont jamais demandé d’enquête sur M. SARKOZY, ils sont démentis par un Général dont la réputation est sans tache qui a fait des déclarations devant les juges, et d’ailleurs la justice est sur le point semble-t-il, de demander à M. de Villepin de se rendre…devant elle pour répondre d’un certain nombre de ses actes.

Vous imaginez la scène ! : au conseil des Ministres avec un Nicolas Sarkozy qui a déposé plainte contre X, et le X pourrait être le premier ministre avec le soutien du Ministre de la Défense, du Président de la République. Mais vous croyez que les français vont continuer encore longtemps à avoir un régime qui comme le poisson semble pourrir par la tête ?

Vous avez parfaitement raison de dire (s’adressant à la journaliste) que c’est en effet un problème d’institution et que tant que le système permettra ce type d’abus, les français ne pourront pas avoir confiance dans leur démocratie et c’est la raison pour laquelle il est nécessaire qu’une nouvelle génération politique se lève pour demander la réforme profonde de notre système politique. »

Publié dans 6ème REPUBLIQUE

Commenter cet article

une plume 30/04/2006 20:13

"Nous avons la preuve..."
Nous aimerions avoir cette preuve ...Elle est oû???
 
une plume dubitativte