SARKOZY: un an déjà et le P.S. dans tout ça?

Publié le par Rénover Maintenant 21

Depuis une semaine, partout dans la presse et à la télé on se répand en célébration et en bilan  de la première année d'exercice du pouvoir par SARKOZY.

Cette première année est incontestablement, mais dramatiquement, un succès pour le tandem SARKOZY -FILLON .

Depuis un an SARKOZY enferme progressivement  mais  inéluctablement la France et les français dans l'enfer du libéralisme économique et du capitalisme financier et, peut-être,  de façon irréversible.

Cette politique n'est pas nouvelle, cela fait maintenant 6 ans que RAFFARIN a commencé à la mettre en place, simplement elle s'accélère, s'amplifie et avec en prime le cynisme de SARKOZY.

Il y avait une candidate anti-libérale, crédible et en capacité d'être élue : Ségolène ROYAL, mais voilà, pour des raisons obscures une partie de la gauche et du PS, du simple militant aux dirigeants, a tout fait pour qu'elle soit battue donnant, par articles de presse, blogs, intervews interposés, des  arguments à la droite.

Un autre comportement au sein du P.S. aurait certainement abouti à une autre écriture de l'histoire de cette année écoulée, lire l'excellent billet de Philippe BAUMEL.

Ce sinistre épisode doit nous faire sérieusement réfléchir.

Une offre de gauche, crédible, efficace, capable de nous sortir du néo-libéralisme peut-elle se contenter du changement de nom du parti ou de la psalmodie du nom de Jaurès ?

Certainement pas.

Alors disons le clairement, aujourd'hui plusieurs candidats au poste de premier secrétaire du P.S., sous couvert de compétence, d'expérience, de volonté de bien faire, toutes choses par ailleurs très louables, s'offrent à diriger le PS avec, en filigrane, une seule idée en tête : préparer le terrain pour leur leader : Bartolone (Fabius), Moscovici (DSK) ou pour eux-mêmes comme Delanöe (avec le soutien de Jospin); non merci, ces gens ont mené le PS à l'échec ou ont tout fait pour faire échouer la candidate du PS en 2007; ceux-là ne rénoveront pas le P.S.

A ce petit jeu c'est le remake de 2007 assuré.

Alors ça suffit !

Les expériences européennes et singulièrement, l'expérience italienne doivent nous éclairer : la sociale-démocratie, le social-libéralisme, tout rapprochement avec le Centre, qui historiquement sous la Vème République, a toujours été à  droite, ça ne marche pas.

Il n'y a pas d'autre alternative pour le P.S, face au libéralisme  que d'inventer le socialisme du 21ème siècle.

Le congrès se profile et une procédure d'apparence démocratique doit nous y conduire en passant par l'amendement  puis l'adoption par les militants de la déclaration de principes.

Cette déclaration a supprimé le mot de révolution, sans doute il faisait peur, et pourtant pour le P.S. il s'agit bien d'engager la France dans une révolution c'est-à-dire un changement profond dans la structure politique et sociale de la société, en abandonnant le libéralisme économique et en proposant une vraie politique de solidarité dans tous les domaines sans laquelle rien n'est possible.

Alors, les militants du P.S. doivent se mobiliser, faire que la déclaration de principes soit le cadre d'une véritable alternative au libéralisme économique et que le PS s'affirme en tant que seule force d'opposition crédible à SARKOZY.

GérardRM21

Publié dans RENOVATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

olivier 09/05/2008 17:12

Merci de laisser passer cet appel pour nos retraites :
-----------------------------------------------------------
Appel de salariés aux organisations syndicales sur la “réforme” des retraites.
Nous salariés du public et du privé, demandons que soit en préalable régularisées ces importantes questions de financement, et réformé le régime spécial des parlementaires, avant toute nouvelle réforme équitable des retraites.
Signez, divulguez et faites tourner cet appel SVP. N’oubliez pas de valider votre signature dans le mail qui vous sera envoyé aussitot.
L’intégralité de l’appel ici :http://www.ohfr-redir.com/1434