LA MAISON "BOUTIN" A 15 €

Publié le par Rénover Maintenant 21

 

Si madame BOUTIN n'existait pas il faudrait l'inventer.

Elle nous avait déjà fait le coup d'aller installer une partie de ses bureaux à LYON dans des baraques de chantier, et voilà qu'elle lance, elle, l'alibi social du gouvernement SARKOZY - FILLON, la maison à 15 € par jour.

15 € par jour ! pourquoi pas  6,25 centimes par heure ? Cette façon marketing d'aguicher le client  est scandaleuse.  

La mesure ne concerne que les maisons particulières. Pour étaler la charge financière mensuelle, l'acquéreur ne rembourse d'abord que le prix de la construction de la maison, puis le terrain. Compte tenu du coût du foncier en zone urbaine, ces constructions se feront dans des zones excentrées, loin des équipements publics et des commerces, entraînant  une forme de mitage de l'urbanisation et donc une utilisation intensive de la voiture pour les déplacements quotidiens. (et pan pour le Grenelle de l'environnement !).

Ce que les « heureux propriétaires » auront gagné sur la construction, ils vont le dépenser en carburant !

On ne parlera pas des problèmes d'énergie, adduction d'eau, d'assainissement que ce « mitage » induira, on ne parlera pas non plus de ce qu'il adviendra, si pour cause de délocalisation, le propriétaire se retrouve au chômage et obligé de déménager.

Dans ces conditions, les familles candidates à l'accession vont s'endetter pendant toute leur vie (entre 28 et 40 ans...) sans être certaines au bout du compte d'avoir un bien immobilier de grande valeur.

Au total cette mesure est une aberration  économique pour les familles concernées, une aberration en termes d'aménagement du territoire et une aberration en terme de développement durable pour la collectivité.

C'est  typiquement la politique à la SARKOZY: pendant la campagne présidentielle, Ségolène ROYAL l'a répété maintes fois, "tout est lié".
Aujourd'hui, avec SARKOZY la France navigue à vue, sans aucune cohérence, sans aucune vision globale... et va droit dans le mur.

Publié dans ACTUALITES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article